>>
| CIRCULAIRE N°46: Objet: Arrêté application CGI Chers membres, Nous vous prions de trouver ci-joint, l’Arrêté de la Direction Générale des Impôts et des Domaines (DGID) relatif à la CEL-valeur ajoutée et portant sur les secteurs à faible marge et à prix réglementés. Le 06/06/18 La Direction Exécutive PJ: Arrêté portant application des dispositions de l’article 337 du […]. | CIRCULAIRE N°45: Objet: 6ème Edition du AFRICA BUSINESS DAY L’Ambassadeur du Sénégal à Genève vous informe de l’organisation de la 6ème édition du AFRICA BUSINESS DAY, prévue le 22 Juin 2018, à Stein dans le canton d’Argovie. Pour de plus amples informations, veuillez contacter les services DPPEC du Ministère des Affaires Étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur. Le 01/05/18 […]. | CIRCULAIRE N°44: Objet : 2ème Edition du Forum économique de Fès Meknès Le Ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, vous informe de l’invitation du Secteur privé Sénégalais à prendre part à la 2ème Edition du Forum économique de Fès Meknès, axé sur  le thème : « Modèles de développement innovant dans des mondes en mutation » et, qui […]. | CIRCULAIRE N°35: Le Ministère des Affaires Étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, vous informe de la Première Exposition internationale des produits alimentaires de la Ceinture et de la Route (BRIFE), prévue du 27 au 29 Juin 2018 au Asiaworld  Expo de Hong Kong. Pour de plus amples informations, Veuillez contacter les services DPPEC du Ministère des Affaires Étrangères et des Sénégalais de […]. | Circulaire 49: Mission multisectorielle tunisienne à Dakar du 26 au 29 novembre 2017  La CNES organise en partenariat avec la Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie (CONECT) Un Forum Economique sous le thème « Pour un Partenariat Gagnant-Gagnant  Tuniso-Sénégalais » le mardi 28 novembre 2017 à partir de 9h00  à l’hôtel NOVOTEL.     Ces rencontres seront l’occasion de développer les […].

Avons-nous l’affront de vouloir l’impossible ?
Osons-nous vouloir un développement assis sur la confiance en notre propre effort ?
Avons-nous le toupet, l’insolence de rêver d’un Sénégal prospère, libéré de la détresse sociale et traitant à égalité avec les grandes nations de ce monde ?
Et qui sommes-nous pour oser ce rêve ?
Rien moins qu’une peuple entrepreneur et réconcilié avec lui-même;
Rien moins qu’une nation responsable de ses choix;
Rien moins qu’une économie de convergence de valeurs ajoutées :

  • valeur ajoutées par un État partenaire du bien-être économique et social,
  • valeurs ajoutées par un secteur privé exemplaire et un peuple qui érige l’effort et la solidarité en idéologie,
  • valeurs ajoutées par nos leaders d’opinion façonniers d’une conscience collective qui met au premier plan la confiance en nous même.